Aller me suffit…               


Les voyages, ce sont
les voyageurs eux-mêmes.
Ce que nous voyons
n’est pas fait de ce que
nous voyons, mais de
ce que nous sommes.
Pessoa

      Le beau chemin, le cher chemin,
inoubliable ami, promesse immense.

  Les chemins nous appellent et nous emportent
Ils provoquent et stimulent nos désirs et nos rêves.
Ce sont les symboles de nos envies de liberté et de découvertes.

J’ai essayé de traduire avec mes photos et des mots personnels ou empruntés
les émotions esthétiques et poétiques qu’ont provoqués
ces chemins réels ou imaginaires de ma géographie sentimentale.

  Les chemins de pèlerinages symbolisent cette quête de sentiments.
Il est significatif de constater que beaucoup de “pèlerins” sont agnostiques;
c’est avec ce regard que je les ai vus, sans mysticisme ou spiritualisme (presque!),
mais avec émotion et même fascination pour tout ce qui s’approche
de la “sainteté” (on est fasciné par ce qu’on n’est pas) et donc du merveilleux.

Photo-poème du mois

dans les nuages
en équilibre sur un fil
un instant de paix

Site du web:

 

Hcginjectionswebs.com

BBC.com

 

                Petit texte du mois

Quel est le suprême bonheur ici-bas ?
C’est d’écouter la chanson d’une petite fille qui s’éloigne après avoir demandé son chemin.
Li Taï Po